Restauration

Mon expérience de plusieurs années m’a permis d’aborder de manière sereine les différents problèmes que l’on peut rencontrer sur les instruments anciens. Les détériorations peuvent être de différentes sortes, elles peuvent faire suite à un accident mais sont en général dues à l’usures du temps. Pour être mené à bien, le processus de restauration peut demander plusieurs mois de travail.

La restauration est un travail réfléchi dans lequel il faut être patient et précis car il touche à l’intégrité de l’instrument. Une opération inappropriée ou un travail mal fait peuvent modifier la sonorité, l’esthétique et la valeur de l’instrument.

Le vernis s’use facilement et il est important que le bois n’en soit pas dépourvu. Il est necessaire de retoucher les parties usées, sans quoi les dommages sont plus difficile à réparer, ce qui arrive souvent sur les éclisses et les bords.

Les opérations les plus courantes en restaurations sont la réparation des cassures, le changement de la barre d’harmonie, la correction des épaisseurs, le revoutage, les doublures d’âme et de bord, le changement de tasseau, la correction du renversement, le changement de touche, l’entures de manche, le re-bouchage des chevilles, la correction de le projection, etc..

Ajustage d’une pièce d’âme

Enture et rebouchage

Doublure de talon

Enture de manche violoncelle

Collage des cassures

Nouvelle barre d’harmonie